L'eurodéputé Geremek limogé par la Pologne

Publié le par Hervé

La presse française relate ce matin le retrait de son mandat de député européen au Polonais Bronislaw Geremek par la commission électorale de son pays, ceci pour avoir refusé de se soumettre à la loi de «décommunisation» :
Libération : L'eurodéputé Geremek limogé par la Pologne
Libération : La purification à la mode varsovienne
Le Figaro : Geremek défie la loi polonaise de décommunisation

Ce député est une figure historique de Solidarność et est aussi ex-Ministre des Affaires Etrangères.
Il avait accepté de se soumettre à la loi de 1997 qui imposait aux hommes politiques, hauts fonctionnaires de l'Etat et magistrats de signer une déclaration certifiant qu'ils n'ont jamais collaboré avec l'ancienne police secrète communiste.

Le Parlement Européen a déjà fait appel à sa Commission Juridique, la Commission devrait s'opposer au retrait du mandat du député.

Une véritable chasse aux sorcières est en train de se mettre en place en Pologne.
Les pays membres de l'Union Européenne ne peuvent que s'opposer à ses pratiques d'un autre âge qui rappellent l'époque du Maccarthysme aux Etats-Unis au plus fort de la Guerre Froide.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

laurent 27/04/2007 09:07

Décidemment, il n'en rate pas une  l'ami Kaczynski !!!! Entre son ministère de la Vérité et l'autorisation qu'il donne aux US d'installer "sa  guerre des étoiles" sur le sol polonais, il est grand temps que l'UE le recadre !!!!Apres avoir vu l'excellent film "la vie des autres", on se rend bien compte qu'il était alors difficile d'échapper au système.....

Hervé 27/04/2007 10:59

Les deux font la paire (l'un président, son frère jumeau chef du gouvernement).Il ne fait aucun doute que la Commission Juridique du Parlement Européen devrait s'opposer à cette décision au nom de l'immunité parlementaire.Par contre, par cet article, je ne veux pas tirer à boulets rouges contre ce pays, qui fait d'immenses efforts en ce moment pour se moderniser.Pour la population, les deux priorités semblent être la lutte contre la corruption et la construction des routes !