Le vent se lève

Publié le par Hervé

Ce film est vraiment très bien fait sous tout point de vue, et pourtant, en sortant de la salle, je me demandais pourquoi il avait obtenu la Palme d'Or à Cannes 2006 à l'unanimité. Il est en effet très différent des films célébrés par ce festival, esthétiquement par exemple, car celui-ci est assez dépouillé visuellement.



Peut-être que la raison se résume à l'écho que trouvent les événements du film dans le monde actuel, comme le dit Ken Loach : "Tout comme la guerre d'Espagne, ils représentent un moment crucial : comment une longue lutte pour l'indépendance peut être contrecarrée, au moment même où elle va aboutir, par un pouvoir colonial qui, tout en se débarrassant de son empire, sait parfaitement maintenir ses intérêts stratégiques. C'est là toute l'habileté de gens comme Churchill, Lloyd George, Birkenhead et les autres. Une fois coincés, quand il n'est plus vraiment dans leur intérêt de refuser l'indépendance, ils cherchent à diviser le pays. Ils soutiennent ceux qui, à l'intérieur du mouvement d'indépendance, acceptent que le pouvoir économique reste entre les mêmes mains (...) C'est une manipulation par le pouvoir central en place : des mouvements aux intérêts divergents s'unissent alors contre l'oppresseur commun. Inévitablement leurs intérêts contradictoires finissent un jour par éclater. Je suis certain que la situation est la même aujourd'hui dans un pays comme l'Irak, où la résistance aux Américains et aux Britanniques rassemble nombre de gens qui découvriront qu'en fait leurs intérêts divergent quand les Américains auront enfin été forcés de partir."  (source AlloCine.com).

Publié dans Cinéma

Commenter cet article