Grand Amour

Publié le par Hervé

En ces temps de phrénésie médiatico-présidentielle, je me suis soudain souvenu d'un excellent petit livre qu'on m'avait offert il y a quelques années.

Il s'agit de "Grand Amour" écrit en 1993 par Erik Orsenna, où ce délicieux monsieur narre ses années passées à l'Elysée en tant que nègre du Président François Mitterrand.

Si vous vous intéressez à l'Elysée, mais du temps où tout n'était pas que pure précipitation, alors plongez-vous dans le récit de ce petit bijou de drôlerie mais aussi de justesse.

Grand-Amour-3.jpg
 Grand-Amour-2.jpg


Comme l'écrit l'auteur : "Il s'agit d'amour, en effet. L'amour de la France et de ses paysages vus d'en haut, l'amour du grand collège qu'était l'Élysée au temps du premier septennat, l'amour agacé pour un président, l'amour des invitées (la solennité du lieu leur donne des idées chaudes), l'amour des télégrammes de condoléances, qui peuvent conduire aux plus hautes carrières ministérielles… et bien d'autres amours encore.
Gabriel, le héros de ce livre, se nourrit de tout. Comment lui en vouloir ? Les hommes comme lui, plus nombreux qu'on ne croit, doutent de leur propre existence. D'où des allures de fantômes et des pratiques de vampires timides. Un jour arrivent au palais un port de tête et une bouche trop charnue. En d'autres termes : une dame. Dès cet instant commence, au royaume désordonné des sentiments, l'apprentissage de la préférence."

Faudra que je pense à me procurer son dernier ouvrage, "Voyage au pays du coton. Petit précis de mondialisation.".


Voyage-au-pays-du-coton.jpg

Publié dans Politique

Commenter cet article

Eriam 04/11/2007 10:07

Merci pour le tuyau. Je ne vais pas manquer de le lire. J'aime beaucoup Orsenna.